Avant d’aller plus loin, clarifiez votre intention…

INTENTION, nom

fig. Action de tendre l’esprit, et, par suite, mouvement de l’âme par lequel on tend à quelque fin. (Littré)

Démarrer un coaching, décider de solliciter un accompagnement sur vos transformations personnelles ou professionnelles est un acte peu ordinaire. Pour reprendre les mots de Milton H. Erickson,« l’indépendance et la liberté font partie des joies premières de l’existence». Aussi, décider de vous faire aider dans votre parcours en vous rendant ainsi temporairement interdépendant représente un engagement significatif qui vous implique au cœur de votre vie.

Avec quelle intention allez vous changer ?

boussoleC’est pour cette raison en particulier qu’il est important de préciser l’intention qui va vous amener à nous rencontrer. Car en commençant un accompagnement avec in momentum®, vous acceptez implicitement de voir évoluer tout ou partie de votre façon d’être, de penser ou d’agir. Il est donc essentiel que votre vie puisse changer dans le respect de votre écologie personnelle, familiale et communautaire.

L’intention que vous mettez dans votre démarche et l’énergie émotionnelle dont vous pouvez l’investir par ailleurs sont des atouts essentiels à la réalisation d’une transformation profonde et durable. Ils représentent à eux seuls plus de 50% de votre réussite.

Vous êtes l’artisan de votre réussite…

Si dans de nombreux cas l’intention semble s’imposer d’elle même, justifiée par une cause extérieure (changement de situation, hésitation face à une opportunité, tension émotionnelle, difficultés relationnelles…) il est essentiel que vous gardiez conscience qu’un travail de coaching n’est pas un acte magique, quand bien même il peut mettre en œuvre des processus naturels d’apprentissage ou de transformation personnelle qui vous surprendront. Vous restez l’artisan de votre réussite en faisant la part entre votre demande (votre situation actuelle et ce que vous attendez de cet accompagnement) et votre engagement (ce que vous vous sentez prêts à y apporter de vous même en termes de moyens, de remises en cause éventuelles, de mobilisation personnelle).

Pour vous aider à clarifier ces deux dimensions voici quelques questions clés que vous pouvez vous poser et que nous pourrons avoir l’occasion de détailler ensemble :

  1. Votre situation présente :
    • Quels événements externes ou internes vous ont-ils amené à souhaiter un accompagnement ?
    • Comment décririez-vous votre état émotionnel par rapport à cette situation ?
      Pour répondre à cette question, vous pouvez vous laisser compléter la phrase suivante :

      Je suis Emotions
      (exemple : déçu, tendu, angoissé, en colère, excité…)
      à cause de Éléments / personnes à l’origine de la situation
      (exemple : mon travail, mon manager, mes collègues, mon conjoint…)
      parce que Raisons ou besoins personnels en jeu dans la situation
      (exemple : je ne me sens pas écouté, je ne sais pas où je vais, je prends de nouvelles responsabilités, je me lance à mon compte…)
  2. Votre objectif :
    • Que souhaitez-vous qu’il se passe par rapport à cette situation dans le cadre de cet accompagnement ?
      Pour répondre à cette question, vous pouvez vous laisser compléter autant de fois que nécessaire la phrase suivante :

      Je veux que Élément / personne concerné par la demande
      (exemple : ma stratégie, mon activité, ma carrière, mon manager…)
      soit
      devienne
      fasse
      Résultat souhaité formulé de manière positive (effectif, plus ou mieux)
      (exemple : sereine, plus claire, plus fluide…)
      Si une formulation négative vous vient (ex. moins stressante), demandez-vous ce qu’il vous faudrait en plus pour obtenir ce résultat.
    • A quoi verrez-vous que vous avez atteint cet objectif ou répondu à cette attente ?
      Précisez vos critères selon les principes d’un objectif SMART

      • Spécifique : Comment décririez-vous chaque critère ?
      • Mesurable : Quels faits observables confirmeraient la réussite ?
      • Atteignable : Cet objectif vous semble-t-il à portée ? Vous sentez-vous mobilisé ?
      • Réaliste : Cet objectif dépend-il bien de vous ?
      • défini dans le Temps : Quelle(s) échéance(s) vous donnez-vous pour réaliser l’objectif ?
    • En quoi cet objectif est-il important pour vous ? Quelles valeurs / projets importants sont-ils concernés ?
  3. Système – Causes, obstacles et conséquences possibles (écologie) :
    • Quelles circonstances  / éléments de l’environnement vous semblent-elles être à l’origine de la situation ?
    • Qui/que seriez-vous si cette situation ne s’était pas présentée ?
    • Que se passera-t-il par rapport à ces circonstances / éléments quand vous aurez réalisé votre objectif ? Ces conséquences vous semblent-elles justes et acceptables ?
    • Quels obstacles ou résistances pourraient contrarier ou compliquer votre projet ?
  4. Besoins et ressources :
    • En quoi cet accompagnement vous semble-t-il pouvoir vous aider ?
    • Qu’attendez-vous de l’accompagnant en termes de posture, d’attitude, de ressources ?
    • Sur quelles qualités ou ressources personnelles pensez-vous pouvoir vous appuyer ?
    • De quelles qualités ou ressources personnelles pensez-vous manquer ?
  5. Effets :
    • Une fois que vous aurez atteint cet objectif, quelles autres conséquences cela pourra-t-il avoir pour vous ?
    • Quels autres objectifs voyez-vous en lien avec la réalisation de celui-ci ?